Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La lyogauthèque

Marmite norvégienne

9 Septembre 2022, 20:58pm

Publié par lyogau

 Ce fut une longue aventure. Commencé en 2019, le projet a été interrompu en 2020, presque abandonné et finalement achevé en 2021.

Séduite par la cuisson lente et sans apport d'énergie j'ai voulu me faire cette marmite norvégienne. Le principe est simple. on place une cocotte très chaude dans un bloc isolant et la cuisson se prolonge vraiment longtemps jusqu'à obtenir un parfait mijotage. Plus l'isolation est forte, plus la marmite est efficace. Une vidéo possible pour mieux comprendre.

J'ai souhaité éviter le plus possible les matériaux synthétiques qui pourraient poser problème avec la chaleur. Elle est découpée dans du contreplaqué. Pas de colle pour le montage de l'intérieur, les pièces sont attachées avec des bandes de vieux draps découpées qui, au passage, servent d'isolant. L'isolant principal est de la laine de bois récupéré sur un chantier. La feuille réfléchissante qui tapisse l'intérieur est en aluminium un peu épais.

La solution simple c'est la boite rectangulaire enfermée dans une autre boite avec 10 cm d'isolant tout autour.

Il fallait en plus que le couvercle entre parfaitement sur une petite distance dans la partie basse pour ne pas gâcher l'isolation.

En partant des dimensions d'une marmite existante il est vite apparu que le résultat serait un énorme "machin". J'ai choisi de couper les angles à 45°. C'est un peu plus pratique même si ça reste très encombrant mais à l'usage c'est juste parfait.

Détail qui a son importance, la marmite ne repose pas directement sur le fond, trois petites plaques de bois minimisent le contact.

Voilà quelques photos pêle-mêle qui devraient vous aider à comprendre ce que j'ai voulu faire. La boite intérieure est montée sur ses "échasses" pour se trouver au centre de la boite extérieure.

Un croisillon soutien le fond de la petite boite qui doit supporter le poids d'une lourde marmite pleine.

Elle vient se placer dans la boite extérieure.

Des petits taquets sont prévus pour installer la fermeture des parties contenant la laine de bois.

Je dois avouer que je partais complètement à l'aveuglette et que ce fut une bonne surprise de constater que tout ça se tenait très bien ensemble!!!

L'astuce de la fixation avec des bandes de tissu est venue un peu par hasard en prenant ce que j'avais sous la main pour un premier essai.

Toutes les pièces étaient soigneusement gravées avec des lettres pour le montage et heureusement parce qu'avec un an d'interruption je n'aurais jamais pu retrouvé le fil du projet.

Ma solution pour recouvrir la laine de bois et la fermer dans chaque partie de la boite marche finalement bien mais ce n'était pas vraiment simple. il faut dire que ma résolution de ne pas utiliser de colle à l'intérieur compliquait beaucoup les choses. 

Le bord extérieur est tapissé de drap collé. Les 10cm de laine de bois me semblent suffisants pour qu'il n'y ait aucun contact avec de la chaleur forte. Ce tissu collé a conféré à l'ensemble beaucoup de solidité.

 

 

Le remplissage terminé j'ai placé les caches de la laine de bois.

L'extérieur du coffre obtenu a été verni. Les gravures rendent un peu plus élégant ce grand coffre.

Il m'a fallu encore bien du temps pour arriver à rédiger ce bout d'article pas trop clair. Je ne suis pas capable de mettre un plan de coupe. Le travail s'est fait en 36 fois. Cela restera un exemplaire unique.

Ce que je peux dire c'est que le résultat est vraiment très bon. C'est vraiment très bien isolé. Je prépare souvent les plats mijotés la veille et l'idée que je dors pendant que la cuisson se fait me plait bien. Version plaisante de "Qui dort dine." Vous trouverez nombre de recettes spéciales pour la marmite norvégienne mais tous les plats qui doivent cuire un peu longtemps sont de bons candidats. Voici la recette que j'ai gravée sur un côté :

Vous retrouverez sans vous tirer les yeux la recette d'origine sur un site qui m'a donné beaucoup de renseignements. Ce choix relève plus des conditions pour une gravure réussie que de diététique ou gastronomie. Néanmoins ça marche très bien.

Pour remédier au problème de l'encombrement j'ai créé une marmite démontable installée dans des couches de tissus. Le résultat est un peu moins performant mais tellement plus facilement gérable.

 

Commenter cet article
A
Bonjour, superbement convaincant ! Je suis tout à fait convaincu.. pourrais-je avoir les fichiers svg de découpe des pièces ?
Répondre
L
Je précise dans cet article que les fichiers sont à compléter et à revoir. si vous vous en sentez capable je peux vous les envoyer. si vous réussissez ça serait bien de pouvoir les partager ici ou ailleurs.